Bien plus que de simples bâtiments en pierre, ce sont les témoins vivants de notre histoire spirituelle, et parfois d'excellents endroits pour se cacher quand il pleut ! Découvrez les églises, monastères, cloîtres et édifices religieux des environs de Noyers Pont Maugis

Trouver une idée de sortie ou une visite dans une autre ville :

28 Églises et Sites Religieux Autour de Noyers Pont Maugis

Explorez les églises et couvents autour de Noyers Pont Maugis. Découvrez l'architecture spirituel qui a façonnée notre patrimoine.

28 Églises et Sites Religieux Autour de Noyers Pont Maugis
Nouveautés : 28 Églises et Sites Religieux Autour de Noyers Pont MaugisNouveaux
Meilleurs Avis : 28 Églises et Sites Religieux Autour de Noyers Pont MaugisNotes
Nos chouchous : 28 Églises et Sites Religieux Autour de Noyers Pont MaugisNos Chouchous
Nécropole allemande de la Marfée

Nécropole allemande de la Marfée

Le cimetière militaire allemand renferme 14 055 sépultures de soldats de la première guerre et 12 788 de la seconde guerre. Le général Gunther Schwarzkopff "Roi" du Stuka (avion de combat en piqué) y est inhumé.Dans cette imposante nécropole parfaitement entretenue, le visiteur peut découvrir une chapelle au toit de cuivre -- avec à l'intérieur la statue d'une femme en pleurs. Un peu plus loin une croix en granit de 11 mètres de hauteur tournée vers l'est à la demande des autorités allemandes.

Eglise Saint Martin de Bazeilles

Eglise Saint Martin de Bazeilles

La nouvelle église, de style néogothique, fut inaugurée solennellement, le 28 avril 1904, par le Cardinal Langénieux, archevêque de Reims. Elle est importante et beaucoup plus grande que l'ancienne. Elle possède des vitraux lumineux inspirés de l'art nouveau. Offerts par des bienfaiteurs, ces vitraux évoquent les vies de Saint-Martin et de Saint-Louis et l'un d'entre eux, représentant un groupe d'officiers, rend hommage aux soldats qui se sont sacrifiés dans la défense de Bazeilles en 1870.

Hameau de Chaumont

Hameau de Chaumont

Sur un des chemins de Compostelle, Chaumont qui tire son nom de « Calvus Mons » (le mont chauve) est situe a proximite de l'ancien prieure de StQuentin. Ils formaient autrefois la commune independante de Chaumont-St Quentin. L'eglise Saint Pierre de Chaumont, qui date du XIIeme, a survecu a l'assaut des panzers allemands en mai 1940. De la periode appelee « drole de guerre »(3 septembre 1939 - 10 mai 1940), il ne subsiste, a Chaumont que quelques linteaux de porte graves : « Au plat du jour, chez Maxim's, Caverne des Grognards, Aux gueules cassees » ! Traces d'humour d'un sculpteur parmides milliers d'hommes desempares. La « drole de guerre » en anglais phoney war, « fausse guerre » ; en allemand Sitzkrieg, « guerre assise »;est la periode entre la declaration de guerre par la France et le Royaume-Uni (les Allies) a l'Allemagne nazie le 3 septembre 1939 et l'invasion par cette derniere de la France, de la Belgique, du Luxembourg et des Pays-Bas le 10 mai 1940. Les armees alliees attendaient l'offensive dans les villages en trompant l'ennui. Les communiques des armees ne faisaient etat d'aucune activite notoire, tout au plus quelques escarmouches. L'etat-major francais est convaincu que la foret des Ardennes est infranchissable meme pour les panzers de Hitler. Les travaux defensifs aux frontieres sont en retard et contrairement aux mises en garde de la delegation parlementaire venue inspecter les travaux de fortification et l'armement des troupes du secteur sedanais, le General Huntziger etait inconscient de ce degre d'impreparation. Des blockhaus sont depourvus de portes et ne sont pas tous equipes d'armes. Ces soldats sont d'autant plus demobilises psychologiquement qu'ils vivent au milieu de la population civile comme en temps de paix.

Eglise Saint Charles

Eglise Saint Charles

Classée Monument historique. A la Révocation de l'édit de Nantes, en 1685, un arrêt du Conseil d'Etat, donne le temple protestant de la place d'Armes aux catholiques, qui le transforment en église sous la direction de Robert de Cotte, le beau frère de Mansart. En l'honneur de Charles-Maurice Le Tellier, archevêque de Reims, on donne à l'église le nom de Charles Borromée, qui a participé à la rédaction du Concile de Trente, élément fondateur de la Contre-Réforme. Son architecture austère est un mélange de caractère protestant et d'expression monumentale des églises classiques. Son mobilier, autels dans les chapelles et boiseries du choeur, est remarquable. Louis XIV finança le retable de l'autel à colonnes ioniques. Le grand cadre de marbre rouge abritait autrefois une toile représentant Saint Charles Borromée secourant les pestiférés de Milan, peint par un moine de l'abbaye d'Orval.

Visite guidée Découverte à Sedan

Visite guidée Découverte à Sedan

De la fondation du château-fort à l'église Saint-Charles Borromée, de la manufacture du Gros Chien au Palais des Princes, venez découvrir les différentes facettes de l'histoire de Sedan. La visite idéale pour une première découverte de Sedan !

Eglise Fortifiée de Bulson

Eglise Fortifiée de Bulson

Elle daterait du XIIe siècle et les créneaux et meurtrières attestent de sa vocation défensive.

Cimetière 1870 de Floing

Cimetière 1870 de Floing

Le cimetière est le carré militaire réservé aux tombes des combattants morts pour la France en 1870 sur le territoire de la commune de Floing et de sa périphérie. Dans l'axe de l'entrée se trouve la grande stèle aux côtés de laquelle sont réparties 16 stèles le long du mur du fond. Ceux qui gravissent les pentes qui mènent de l'église de Floing à ce cimetière et au plateau du Terme peuvent avoir en marchant une réaction double : au bonheur de voir un paysage magnifique, succède le plus souvent l'impression de revivre le calvaire sanglant de quelques milliers de cavaliers héroïques qui, à la fin d'une bataille perdue, se sacrifièrent pour sauver l'honneur. En moins de deux heures, l'après-midi du 1er septembre 1870, lancés dans des charges de cavalerie hallucinantes, plus d'un millier d'entre eux tombent foudroyés par le feu intense des tirailleurs ennemis qui ont réussi à prendre position en rangs serrés à flanc de coteau du Terme.

Musée de la Statuaire

Musée de la Statuaire

Situé dans l'ex-sacristie de l'Eglise Sainte-Onésime, le musée de Donchery recèle des trésors inestimables à ne pas manquer ; la collection de statues vaut d'ailleurs qu'on s'y attarde un moment. De façon ludique et intéressante, vous pénétrerez dans l'évolution de l'art catholique en Champagne septentrionale. Avec des jeux de lumières, les statues parlantes vous raconteront les artistes et artisans mosans, dont les oeuvres sont exposées au musée. Bienvenue dans l'interactivité du musée de la statuaire !

GIVONNE, Village Fleuri

GIVONNE, Village Fleuri "2 Fleurs"

Givonne est un village d'environ 1000 habitants qui se situe à 5km de Sedan et 33km de Charleville-Mézières. A voir en passant : Eglise datée de 1835. L'école datée de 1840. Anciennes Filatures. Ancienne voie ferrée du Bouillonnais.

L'Eglise Paroissiale de Chemery

L'Eglise Paroissiale de Chemery

L'église romane a souvent été remaniée mais conserve des éléments d'origine : choeur, tour du clocher. Devant, une halle en bois est datée de 1856.

Montimont, le camp de la Misère

Montimont, le camp de la Misère

Après avoir passé la nuit à Bellevue, l'Empereur prisonnier partit le 3 septembre pour l'Allemagne escorté de hussards allemands qui lui firent contourner Sedan. Il était en effet impossible de traverser la ville qui offrait un spectacle dantesque : elle était encombrée d'un amoncellement inextricable de canons, de voitures, d'armes, de chevaux et de harnachements et la puanteur était devenue intenable à cause des déjections, du fourrage fermenté et des carcasses de chevaux dépecés par des hommes affamés. On mit plusieurs jours à enlever les cadavres sur le champ de bataille et à ramasser d'innombrables armes et débris de toutes sortes. La presqu'île d'Iges, dont le canal de Villette avait fait une île, offrait également une vision d'horreur qui lui valut l'appellation de « Camp de la Misère » : 83 000 hommes et 20 000 chevaux étaient entassés sur 400 hectares dans la boue, affamés, sans couverture, au bout de leurs forces !Beaucoup moururent et, en sortant de cet enfer quelques jours plus tard, les survivants furent emmenés en captivité en Allemagne. Sachant que tout était perdu, Napoléon III, épuisé et sans espoir avait, le 1er septembre, cherché à mourir au milieu de ses soldats, mais, deux jours plus tard, empereur déchu, les aperçut-il dans la détresse la plus cruelle, lorsqu'il longeait la Meuse à Montimont ?Le 3 septembre, il pleuvait pendant que l'escorte du prisonnier impérial chevauchait vers la Belgique par Saint- Menges, Illy et la Chapelle. Arrivé à Bouillon dans l'après-midi, il visita des blessés français à l'ambulance du Château fort avant de passer la nuit à l'Hôtel de la Poste dans une chambre qui surplombe la Semois et que l'on peut encore visiter. Ses gardes le conduisirent le lendemain à Libramont où il prit le train pour Kassel : à quelques kilomètres de là, il fut interné au château de Wilhelmshöhe jusqu'au traité de Francfort (10 mai 1871). Moins de trois ans après la débâcle de Sedan, il s'éteignait en Angleterre où il s'était retiré en exil.

Vrigne Meuse - Carré militaire

Vrigne Meuse - Carré militaire

Le carré français des morts du 11 novembre 1918 de Vrigne-Meuse se trouve dans le cimetière communal situé autour de l'église. Groupées autour du Monument aux Morts de la commune les tombes de 18 soldats du 415e RI, dont celle d'Augustin Trébuchon, dernier mort français de la Grande Guerre.

Eglise Saint Sulpice

Eglise Saint Sulpice

Église romane du 12ème siècle. Cet édifice roman remarquable fut érigé au 12ème siècle sur un plan basilical, présentant une nef en charpente typique. On peut y voir un transept voûté sur croisées d'ogives et un choeur datant du 13ème siècle, son autel, venu de la chartreuse du Mont-Dieu, remontant quant à lui au 16ème siècle.

Eglise Notre Dame de Malmy

Eglise Notre Dame de Malmy

Église romane du 13ème siècle. La tour carré qui s'élève au-dessus de l'ancien transept aujourd'hui privé de ses bas-côtés date de l'époque romane comme le chevet plat et les grandes arcades. Le portail de style fruste, avec cintre tonique irrégulier gravé de feuilles est sans doute postérieur à l'ensemble.

Arboretum de Vrigne Aux Bois

Arboretum de Vrigne Aux Bois

Le départ du sentier botanique forestier de Vrigne Aux Bois est situé dans le parc municipal, qui est à l'origine le parc d'agrément du château construit par le Maître de Forge, Jean Nicolas Gendarme, en 1820. Il renferme donc des arbres multi-centenaires qui dominent la ville. L'accès au parc est libre et le départ du sentier est situé à droite de l'église. Son parcours est une boucle de 1, 8km qui fait le tour extérieur du parc en 1h par un beau chemin balisé, facilement accessible. Il permet de découvrir 20 espèces forestières par l'intermédiaire de 23 panneaux pupitres. Ce sentier est aussi un sentier numérique. Avec votre smartphone, vous pouvez scanner un QR code pour obtenir des informations complémentaires sur chaque espèce. À ce titre, il est référencé à l'échelle nationale sur le réseau Smart Flore.

Eglise Abbatiale Notre Dame de Mouzon

Eglise Abbatiale Notre Dame de Mouzon

Construite en 1230, sur les vestiges de l'abbaye romane, l'église est édifiée dans le pur style gothique. Fin XIIème siècle, l'archevêque de Reims envisage de créer un évêché à Mouzon. On va alors démolir le choeur de l'église pour en construire un plus grand, plus beau, plus élancé, car le "Premier Art Gothique" est en passe de supplanter l'art roman. Après un violent incendie, en 1212, l'architecte en charge de la reconstruction va jouer la cohérence en réutilisant ces principes du « Premier Art Gothique ». En 1852, de nouvelles restaurations sont effectuées par Emile Boeswillwald, contemporain de Viollet Le Duc, notamment la destruction de la grande verrière flamboyante. En 1918, elle échappe à l'incendie provoqué par les allemands lors de leur retraite. A découvrir :- Les orgues de Christophe Moucherel datant de 1725. Ils sont classés Monuments Historiques tout comme l'Abbatiale Notre Dame. - Une curiosité : la petite ouverture de 60 cm de haut et de quelques centimètres de large dans le mur nord de la chapelle Ste Jeanne d'Arc... C'est le logement de la recluse.

Mouzon

Mouzon "petite cité de caractère"

Mouzon conserve un patrimoine hérité de son rôle de ville frontière et de sa vocation industrielle attachée au feutre de laine. Située dans la Région Grand Est, dans le département des Ardennes, Mouzon se trouve aux portes de la Lorraine, de la Belgique et du Luxembourg. Mouzon tient son nom de Mosomagos,«marché sur la Meuse» en celte. Dès le Xe  siècle, une puissante abbaye bénédictine anime la cité pendant près de quatre siècles. Son église abbatiale (XIIe  et XIIIe  siècles) est un chef d'oeuvre du premier âge gothique. Puis, les édifices de défense se succèdent. De la première enceinte en pierre ne subsiste que la remarquable Tour Porte de Bourgogne (XIIe  siècle). La cité est assiégée à plusieurs reprises avant que le Traité des Pyrénées (1659) ne déplace les défenses nationales plus au nord et que les fortifications de Mouzon ne soient démantelées (1673). L'industrie se développe alors : tanneries et moulins, textile et métallurgie. En 1783, on transforme un premier moulin à blé en fouerie, puis Alfred Sommer fonde en 1881 la manufacture de Mouzon dont la production évolue vers le feutre. Mouzon constitue alors l'une des plus importantes fabriques de feutre en Europe. Ce savoir-faire n'a cessé d'évoluer et se découvre aujourd'hui au Musée-atelier du Feutre. Mouzon a conservé un certain esprit, un caractère, que l'on ressent en errant dans ses ruelles, en naviguant sur la Meuse ... ou en plongeant les mains dans la laine.

Eglise de la Neuville à Maire

Eglise de la Neuville à Maire

Ses vitraux aux motifs floraux ont été créés par Robert Savary et Guy Quesneville. Notez aussi la statue de Saint Antoine, du sculpteur Georges Serraz.  Belle alliance du schiste, du bois et du verre !

Eglise de la Besace

Eglise de la Besace

Elle a reçu ses vitraux du maître-verrier et décorateur parisien Pierre Chevalley. Ses créations sont souvent citées comme remarquables.

19/28
Plus de 28 glises et Sites Religieux Autour de Noyers Pont Maugis !

En rapport avec Eglise à Noyers Pont Maugis :

Itinéraires et Balades à Vélo autour de Noyers Pont Maugis Noyers Pont Maugis

Itinéraires et Balades à Vélo autour de Noyers Pont Maugis

Découvrez des itinéraires à faire en vélo et les parcours plus sauvages de VTT avec nos cartes de localisation autour de Noyers Pont Maugis.

Sentiers de Randonnée à Proximité de Noyers Pont Maugis Noyers Pont Maugis

Sentiers de Randonnée à Proximité de Noyers Pont Maugis

Carte des itinéraires de randonnées autour de Noyers Pont Maugis. Les nombreux sentiers de rando des environs offrent des paysages variés et surprenants.

Châteaux, Ruines et Donjons à Visiter autour de Noyers Pont Maugis Noyers Pont Maugis

Châteaux, Ruines et Donjons à Visiter autour de Noyers Pont Maugis

La liste des châteaux, donjons et forteresses remarquables ou à visiter autour de Noyers Pont Maugis. Mais également les ruines et les vestiges à découvrir.

glises et Sites Religieux Autour de Noyers Pont Maugis :

187 glises et Sites Religieux Autour de Saint Zacharie175 glises et Sites Religieux Autour de Plan d'Aups Sainte Baume
170 glises et Sites Religieux Autour de Caumont sur Durance169 glises et Sites Religieux Autour de Cheval Blanc
168 glises et Sites Religieux Autour de Avignon168 glises et Sites Religieux Autour de Cavaillon
160 glises et Sites Religieux Autour de Morières lès Avignon154 glises et Sites Religieux Autour de Puget
153 glises et Sites Religieux Autour de Pertuis151 glises et Sites Religieux Autour de Grillon
151 glises et Sites Religieux Autour de Le Pontet

Nous signaler une erreur sur cette page

Cookies

Cliquez ici pour modifier votre décision en matière de cookies.

Condition d'utilisation

Mentions légales

Vous avez aimé cette sortie ou cette visite ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Facebook Twitter WhatsApp email